Dans les médias

L’Europe doit repartir

Catégorie : Actualité,Commission européenne,Europe / International,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 24/06/2016 à 16:59

BREXIT

 

Le Royaume-Uni a choisi, par référendum, de se retirer de l’Union. Quel sens donner à ce vote? Comment y répondre?

Le Royaume-Uni a choisi, par référendum, de se retirer de l’Union. Le choix des électeurs a été net: le camp du « leave » l’a emporté avec une marge significative, la participation a été très élevée. Les résultats de ce vote littéralement historique sont donc sans ambiguïté. Ils doivent être respectés.

Deux questions se posent aujourd’hui: quel sens donner à ce vote? Et comment y répondre?

Ce vote, loin d’être généralisable à l’Union, est d’abord le fruit d’un débat national propre au Royaume-Uni. Il est la résultante d’un retrait massif, depuis quinze ans, sur les questions européennes. La presse est virulente dans ce pays à l’égard de « Bruxelles » comme nulle part ailleurs. Nombre de ses responsables politiques ont renoncé il y a longtemps à tenir un discours positif sur l’Europe, voire à en parler tout court. Une campagne de quelques mois ne pouvait rattraper ce retard.

Reste qu’une partie de la colère, de la défiance des électeurs britanniques rencontrent un écho ailleurs en Europe. La rancœur à l’égard d’une classe politique vue comme déconnectée, l’inquiétude face à la capacité de l’Europe à répondre aux crises – celle des réfugiés en tête – les doutes persistants sur ses outils pour renforcer la croissance, le ressentiment devant la montée des inégalités, s’expriment dans d’autres pays de l’Union. La montée généralisée des populismes en est le symptôme évident et la conséquence dramatique.

Ce vote est un coup de tonnerre pour l’Europe. Comment y répondre?

Lire la suite


Déclaration à mon arrivée à l’ECOFIN

Catégorie : Actualité,Commission européenne,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 17/06/2016 à 11:08
Commentaires fermés

Voici la vidéo de ma déclaration à mon arrivée à l’ECOFIN, la réunion des ministres des finances de l’UE.

J’y insiste sur la nécessité d’un accord par les Etats membres aujourd’hui sur la directive contre l’évasion fiscale.

 

 


Un pas en avant décisif pour la Grèce

Catégorie : Actualité,Commission européenne,Europe / International | Par pierre.moscovici | 17/06/2016 à 10:06

Un pas en avant décisif pour la Grèce

La vie politique ne rend pas blasé. On peut avoir des moments  de vraie satisfaction, voire d’émotion, même après de longues années de responsabilités. J’en ai ressenti un hier, à l’occasion d’une cérémonie de signature  à Luxembourg avec le Ministre Euclid Tsakalotos.

Il ne s’agissait pas tout-à-fait d’une signature comme les autres. A la clé, il y avait tout de même un chèque de 7,5 milliards d’euros pour aider la Grèce. Cette signature ouvrait en effet la voie à une décision du Mécanisme européen de stabilité (MES) de verser cette aide à Athènes dans les jours qui suivent.

 Nous sommes arrivés au bout d’un chemin qui a été long et difficile

Nous sommes ainsi arrivés au bout d’un chemin qui a été long et difficile. Celui de la première revue du programme d’assistance signé pour 2015-2018. Un vrai tournant, matérialisé in fine par quelque chose d’aussi accessoire qu’un stylo. Mais derrière les images toujours trop formelles, toujours trop ennuyeuses pour être communiquées d’une cérémonie de signature se joue en fait beaucoup.

 Ces 7,5 milliards d’euros d’aide, c’est de l’oxygène pour l’économie grecque et de l’espoir pour le peuple grec

Lire la suite


Déclaration sur la conclusion de la première revue du programme grec

Catégorie : Actualité,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 17/06/2016 à 9:39
Commentaires fermés

Hier à Luxembourg, j’ai tenu un point presse avec le ministre grec des finances Euclide Tsakalotos, pour saluer la conclusion de la première revue du programme grec.

Nous avons fait un pas important pour la Grèce et pour la zone euro.

Nos déclarations sont à revoir ci-dessous :


Conférence de presse de l’Eurogroupe

Catégorie : Commission européenne,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 17/06/2016 à 8:06
Commentaires fermés

Voici la vidéo de ma conférence de presse de l’Eurogroupe:

Et le texte de ma déclaration:

Je commence par quelques remarques sur la revue de la zone euro effectuée par le FMI, dont Christine vient de nous présenter les conclusions.

En un mot, il y a une large convergence de vues entre nos deux institutions. Tous deux nous pensons que la reprise économique dans la zone euro se poursuit. Elle est solide même si elle reste modeste. Il faut donc agir pour la renforcer. Surtout parce que les facteurs favorables soutenant la reprise jusqu’à présent devraient diminuer en cours d’année.

Nous savons ce que sont les défis auxquels nous devons faire face sont bien connus : le niveau élevé du chômage, de la dette publique et privée, des créances douteuses. Et nous sommes aussi conscients que les risques, internes et externes, se sont accrus. Bien sûr je n’aurais garde d’oublier les facteurs d’incertitude.

La Commission est pleinement d’accord sur la nécessité d’une action concertée. Nous sommes d’accord avec l’approche proposée par le FMI, centrée sur quatre piliers :

  1. d’abord des incitations plus efficaces pour les réformes structurelles – c’est un débat qui doit effectivement être mené, car les réformes doivent non seulement être poursuivies, elles doivent s’accélérer ;
  2. un cadre budgétaire renforcé –et sans doute simplifié nous en avons parlé à Amsterdam déjà et nous poursuivrons la discussion à l’automne, dans le cadre des discussions sur la mise en oeuvre du rapport des cinq présidents et sur l’initiative de Jeroen Dijsselbloem;
  3. une politique monétaire accommodante – nous l’avons, grâce à la BCE;
  4. une accélération, de ce que j’appellerais, la réparation du secteur bancaire et l’achèvement de l’union bancaire – c’est une priorité pour la Commission et j’espère que nous puissions surmonter les obstacles politiques et faire des avancées décisives dans ce sens, notamment sur EDIS, au sein de l’ECOFIN.

So, thank you Christine for this excellent contribution to the debate, which was passionate and rich.

One word on the thematic discussion on pension reforms:
As Jeroen said, we also had a discussion today on reforms to enhance the sustainability of pensions. You can see our conclusions summarised in the statement we have published. I would just underline that this is one of the most important areas of reform for the Eurogroup to discuss together. As shown in the Commission’s Ageing Report last year, significant progress has been made in improving the sustainability of pensions in the euro area. Nevertheless, we are aware that some risks persist in a number of Member States and projections depend heavily on uncertain macroeconomic and demographic assumptions.

It is therefore essential that pension sustainability should be a common priority for the euro area and its Member States.

So the Commission very much welcomes the fact that we have agreed on a set of common principles to guide further reforms in this area. The Eurogroup has asked the Commission to pay particular attention to pensions in our ongoing surveillance processes and to develop benchmarks based on these common principles. We shall of course do so and shall report back to the Eurogroup on this in the first half of next year.

Let me conclude by expressing my shock and revulsion at the tragic death of Jo Cox.

Jo was someone who, I know, dedicated many years of her life, young life, to humanitarian work, to helping the world’s poorest and most desperate people. In that context she was a much-appreciated and respected member of the policymaking community in Brussels, where she lived for a very long time. My thoughts and solidarity are with her family at this unbearably difficult painful moment.

Thank you.


Déclarations à mon arrivée à l’Eurogroupe

Catégorie : Actualité,Commission européenne,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 16/06/2016 à 16:25
Commentaires fermés

Je vous invite à voir ci-dessous mes deux déclarations à mon arrivée à l’Eurogroupe ce jour à Luxembourg, sur la Grèce, l’économie européenne, le Pacte de stabilité et de croissance, ou encore la fiscalité et la Taxe sur les transactions financières.

Déclaration 1 :

 Déclaration 2 :


Entretien dans Le Devoir – Québec

Catégorie : Actualité,Europe / International,Voyages et déplacements | Par pierre.moscovici | 13/06/2016 à 17:26
Commentaires fermés

En déplacement au Québec ce lundi 13 et mardi 14 juin, j’ai accordé un entretien au quotidien Le Devoir, en forme de plaidoyer économique pour une Europe inclusive.

Avenir de l’Europe, défis en cours, reprise économique et réformes, et partenariat avec le Canada : tous mes réponses à lire ci-dessous.

Plaidoyer économique pour une Europe inclusive

-

Pierre Moscovici n’a pas l’habitude d’y aller par quatre chemins. Donald Trump ? Ce serait « extrêmement difficile » pour l’Europe « de travailler avec lui », exposait la semaine dernière le commissaire aux affaires économiques de l’UE au sujet de celui qui pourrait bien devenir le prochain président américain. De plus, dans un entretien au «Devoir», il ne cache pas son inquiétude au sujet du Brexit. Et son espoir de voir l’accord Canada-UE enfin ratifié.

À dix jours du référendum sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), le commissaire aux affaires économiques et monétaires se refuse toujours à envisager des négociations avec le Royaume-Uni à l’issue d’un éventuel Brexit. « Quand on commence à parler du plan B, c’est qu’on ne croit plus au plan A. »« On a des intérêts tellement forts à rester ensemble que je me refuse à y penser », explique celui qui est en quelque sorte le ministre de l’Économie de l’Europe.

 J’espère que les électeurs choisiront le “Remain”

De passage au pays pour la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques, il fait preuve d’un optimisme prudent sur l’issue du référendum du 23 juin prochain. Malgré les plus récents sondages, qui accordent une légère avance (46 %) au « Leave » par rapport au « Remain » (44 %). « J’espère que les électeurs choisiront le “Remain”. J’en ai la conviction, même, tant il est vrai que les partisans du “Leave” ne sont pas parvenus à faire la démonstration aux électeurs que la situation au lendemain du Brexit serait meilleure que la veille », dit-il.

À son sens, au final, une espèce de « rationalité » politique et économique l’emportera à cette occasion, comme lors du premier référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de la Communauté économique européenne, tenu en 1975. Il le faut, car les conséquences du départ des Britanniques pourraient se faire ressentir bien au-delà du royaume de Sa Majesté.

Conséquences

Si de nombreuses multinationales ont déjà évoqué leur intention de quitter la Grande-Bretagne ou d’y réduire leurs activités advenant un vote en faveur du « Leave », Bruxelles a aussi de quoi frémir, explique-t-il.

Lire la suite


Interview par Euronews

Catégorie : Actualité,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 13/06/2016 à 16:56
Commentaires fermés

A voir ci-dessous, mon interview par Euronews sur les réformes en Europe, les défis en cours, et sur l’avenir du projet européen.

Il faut réconcilier l’économique, le social et le politique.